MEDEF: Pierre Gattaz demandera la suppression des fêtes religieuses

Scoop Medef – Loi Travail : Tout le monde se demande pourquoi Pierre Gattaz ne veut plus de cette loi travail version EL Khomri sachant qu’elle facilitera les licenciements et l’enrichissement de ses amis patrons, si vous n’avez pas la réponse, 1er4 vous expliquera pourquoi, en effet Pierre Gattaz voulait qu’en plus des licenciements faciles, deux autres clauses :
1) La suppression du SMIG (Le salaire minimum interprofessionnel garanti)
2) La suppression des fêtes religieuses

Explications :

1) Pour la suppression du smig, il a expliqué son point de vue: il y a des gens qui sont prêts à travailler avec moins de 2 euros/jour soit 60 euros par mois, pourquoi ne pas laisser la chance à ces fidèles de la patrie ? c’est eux qui veulent, la loi travail devra alors prendre considération de ces employés travailleurs et fidèles à la France.
2) Pour la suppression des fêtes religieuses : il explique que cette décision devait être prise depuis longtemps vue que la France est un pays laïque, il faut donc la séparation de la religion et de la société civile ainsi que l’impartialité et la neutralité de l’État à l’égard des confessions religieuses, sinon les communautés juive et musulmane demanderont également d’accorder des jours fériés pour leurs fêtes ! et si c’est le cas le Medef avec tous ses patrons et actionnaires seront foutus !! comment il gagneront plus d’argent avec tous ces jours fériés, c’est abusé et contradictoire avec laïcité ! dit Gattaz !
Les jours fériés qui seront alors supprimés sont alors:
• Lundi de Pâques (1 jour après Pâques) : date variable (le 17 avril en 2017).
• Jeudi de l’Ascension (40 jours après Pâques) : date variable (25 mai en 2017) (fête chrétienne commémorant la montée de Jésus au ciel).
• Lundi de Pentecôte (50 jours après Pâques) : date variable (le 5 juin en 2017) (fête chrétienne commémorant l’envoi de l’Esprit-Saint aux disciples et la naissance de l’Église
• 15 août : Assomption (fête chrétienne célébrant Marie, sainte patronne de la France dès l’Ancien Régime mais institué jour chômé par Napoléon pour fêter son anniversaire)
• 1er novembre : la Toussaint.
• 25 décembre : Noël.
Pierre Gattaz exigeait également supprimer un autre jour qui n’est pas une fête religieuse, c’est le 1er mai car c’est la fête du travail, il faut donc travailler 24 heures ce jour-là, le fait qu’elle soit appelée fête du travail alors qu’on n’y travaille pas est vraiment contradictoire !!
Son dernier souhait était de supprimer les autres jours fériés et réduire le week end (dimanche au lieu de samedi et dimanche) mais cette dernière condition n’était pas bloquante, car une fois les autres jours supprimés, il trouvera la solution pour le reste. Son objectif ultime est de faire travailler les gens 366 jours par an.

Signé: Lirvad Nossiop

Pierre-Gattaz-esclavagisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *